Les Villages

AMONINES

Amonines est un village établi sur les versants d'une petite vallée qui descend vers l'Aisne. L'Eglise Saint-Lambert est un édifice de tradition classique en briques et pierre bleue, construit en 1824 (grâce à la générosité de la famille Philippin) sur une butte et entouré d'un cimetière. Le home Philippin est un hospice fondé en 1869 par Mademoiselle Caroline Philippin par suite du legs qu'elle fit, à sa mort, de la plupart de ses biens au bureau de bienfaisance. La demoiselle Philippin finança aussi la construction de la Chapelle N.D. des Affligés qui date de 1873. Cette chapelle est située au carrefour des rues de Dochamps et de la Drève.

AWEZ

Le village compte quelques fermes en long du 19ème siècle en grès et pierre calcaire, ou en colombage et brique, parfois encore couvertes de toitures en cherbains.

BIRON

La chapelle Saint-Pierre-aux-Liens est un édifice de tradition classique en briques et pierre bleue, presqu'entièrement reconstruit en 1874 sur les plans de l'architecte Bouvrie. Les rues du château et des écoles comptent de nombreuses fermes en long des 18ème et 19ème siècles, en moellon calcaire ou en colombage.

BLIER

Le château dans ses parties restaurées, peut remonter au 16ème siècle. Il subit de notables transformations au 19ème siècle et l'ensemble fut considérablement agrandi au début du 20ème siècle. Actuellement, le château est transformé en hôtel-restaurant et la ferme reste exploitée par un agriculteur.

BRISCOL

Lors de la première guerre mondiale, le 20 août 1914, le colonel Van Mendelsloh de Leipzig donna l'ordre de brûler le village : une seule maison en réchappa ! Visite de la chocolaterie Defroidmont vivement recommandée !

CLERHEID

Le village occupe le haut d'un escarpement boisé d'où l'on découvre des vues vers la campagne de Briscol, de Sadzot, d'Erpigny et le Bois du Pays. Clerheid fit partie de la prévôté de Durbuy. Les seigneurs de Clerheid étaient les Lardinois.

EREZEE

Favorablement situé sur une colline dominant l'Aisne et l'Estinale, Erezée est blotti au centre d'une région forestière et rurale et constitue un centre de villégiature idéal au sein d'une Ardenne riche en horizons mouvementés. Les villages de la région d'Erezée ont vécu essentiellement de culture et d'élevage. Cependant l'industrie métallurgique y eut aussi sa période florissante depuis le 15ème siècle et jusqu'en 1626. Il y avait des coulées de minerai à Blier, Amonines et Forge-à-l'Aplez et des forges à Amonines, Blier et Aisne-sous-Fisenne. Erezée doit à Arsène Soreil le droit d'avoir une place bien en vue dans la géographie littéraire de l'Ardenne et de la Wallonie. Le Tramway Touristique de l'Aisne prend son départ au Pont d'Erezée. Fondée en 1964, l'asbl T.T.A. organise un véritable musée animé des tramways et chemins de fer secondaires (vicinaux) dans notre pays.

ERPIGNY

Le château ferme fut bâti par Henri de Martini à la fin du 17ème siècle. Il était appelé « fief des oiseaux » car c'est de lui que relevait, au Moyen-Age, la garde des oiseaux de proie destinés à la grande vénerie des forêts royales et domaniales, ainsi que la gruerie dans la Terre et le Comté de Durbuy. Le château est privé et ne se visite pas.

ESTINE

On sait peu de choses sur l'histoire de ce hameau sinon que le nombre de ménages passa subitement de 14 en 1632 à 3 en 1656, résultat probable des guerres et d'une épidémie de peste.

EVEUX

Le village compte un ancien moulin datant de le seconde moitié du 19ème siècle.

FANZEL

Le Château-ferme est formé d'un logis traditionnel et d'anciennes dépendances comprenant jadis étables, granges, bergeries et communs, actuellement transformés ou reconstruites. Il fut construit par les moines de Stavelot, on venait y payer la dîme. Le logis particulièrement remarquable, date du début du 18ème siècle. L'habitation est privée et ne se visite pas

FISENNE

Ferme- château-ferme et l'église lui fait face. Au 12ème siècle, ce château est une dépendance de l'abbaye de Stavelot dont il constitue une défense avancée. Le château est privé et ne se visite pas. Dans l'axe de l'entrée principale du château, de l'autre côté de la route , se dresse la chapelle , de style Louis XIV, également classée. La construction date de 1713. Le moulin Hesbois : sa présence est déjà attestée en 1314 et sa construction serait liée aux seigneurs de Durbuy. La glacière de Fisenne fut construite vers 1910 par la laiterie de Soy juste à côté du bief du moulin ou l'on puisait les glaçons en hiver.

MELINES

Melines possède un moulin lié à une grosse ferme en moellons calcaires datant du milieu du 19ème siècle et abritant aujourd'hui les installations d'un camping. Place avec, à son centre, une fontaine et un abreuvoir du 19ème siècle.

MORMONT

Mormont est un village accroché sur une colline comprise entre l'Aisne et le Fond de Ménil, articulé autour d'une vaste place avec, à son centre, une fontaine et un abreuvoir au 19ème siècle. L'Eglise Saint-Michel située dans l'ancien cimetière est un édifice de tradition classique qui fut construite en 1834-35, mais la tour est plus tardive.

SOY

Ferme-château du 18ème siècle, avec un logis gothique du 16ème siècle. Le premier château devait certainement remonter au 12ème siècle. On peut encore voir la prison située dans le nord du bâtiment. Il n'est pas accessible au public. L'église Saint-Martin située à côté du château, dans l'ancien cimetière est un édifice néoclassique et la tour date de 1663.

WY

Wy était une dépendance de Soy. Face à la chapelle du Fond des Malades subsiste l'ancien bâtiment de la léproserie.