Patrimoine & terroir : Patrimoine religieux

Total : 9 (1-9)

Chapelle de Briscol

La chapelle N.D. Auxiliatrice a été aménagée dans une ancienne école en 1904. Elle est faite de moellons de grès dont les ouvertures à encadrement de briques datent du début du 20ième siècle.

  • adresse Briscol

Chapelle de Fisenne

Dans l’axe de l’entrée principale du château de Fisenne, de l’autre côté de la route, se dresse la chapelle, de style Louis XIV. La construction date de 1713 (comme l’indique le chronogramme inscrit au frontispice de la porte d’entrée) mais elle a remplacé une construction plus ancienne qui était placée dans une direction contraire.
A l’intérieur, plusieurs dalle funéraires, dont la plus ancienne remonte à 1607. La chapelle possédait aussi un magnifique retable du 16ième siècle représentant en relief les principales scènes de l’enfance et de la passion du Christ. En chêne sculpté, ce retable a été légèrement érodé par le temps mais a conservé intactes ses figures principales, sa polychromie et sa dorure primitives. Il est actuellement conservé au Musée Gaspar d’Arlon. 

La chapelle de Fisenne est un bâtiment classé.

  • adresse Fisenne

Chapelle Saint Roch à Soy

En 1600, le peste sévissait à Soy et dans les environs. On fit alors établir un cimetière pour les pestiférés en-dehors du village. Afin d'obtenir la cessation de ce fléau, Johan de Bohon, curé de l'époque, et ses paroissiens firent voeu de conserver à perpétuité la fête de Saint-Roch et, miracle, la peste cessa aussitôt. En 1606, en mémoire de ce bienfait, on commença la construction d'une chapelle en l'honneur de Saint Roch à l'emplacement, pense-t-on du cimetière des pestiférés. La chapelle fut construite à la corvée. Les habitants de Magoster vinrent d'ailleurs prêter main-forte à ceux de Soy pour bâtir l'édifice. Elle fut terminée l'année suivante. La chapelle fut agrandie et restaurée au 18ème siècle et reconstruite en 1896, à une centaine de mètres de la chapelle originelle.

Magnifique construction de syle mosan, elle est entourée de plantations, de verdure et de fleurs. En effet, lors de la guerre 1940, un grand nombre d'habitants de Soy et des environs furent déportés comme prisonniers politiques. Dans leur exil, ils se souvinrent de Saint-Roch, très vénéré dans leur paroisse et promirent de célébrer sa fête avec grande piété. Dès leur retour, ils se mirent à l'oeuvre, créère un superbe parc et se cotisèrent pour acheter une magnifique statue en bois.  A l'intérieur, on peut admirer la statue de Saint-Roch, un beau chemin de croix et des vitraux racontant la vie du saint.

A Soy, la fête de Saint-Roch est toujours célébrée avec ferveur le 16 août.

Chapelle Saint-Pierre-aux-Liens

La chapelle Saint-Pierre-aux-Liens est un édifice de tradition classique en brique et pierre bleue, presqu’entièrement reconstruit en 1874 sur le plans de l’architecte Bouvrie. La tour, en moellons et percée de meurtrières, est de style roman.

  • adresse Biron

Eglise Saint Jean Baptiste

Perchée sur une butte et entourée du cimetière, l’église Saint Jean Baptiste de style néogothique, fut édifiée en 1864 en remplacement de la chapelle édifiée en 1660 par Guillaume le Joeune.
Elle est construite en moellons de grès et pierre bleue.

  • adresse Fanzel

Eglise Saint Lambert

L’église Saint Lambert est un édifice de tradition classique en brique et pierre bleue, construit en 1824. La tour date de 1863.

  • adresse Amonines

L’église Saint Martin

En 1606 commença la construction d’une chapelle en l’honneur de Saint Roch à l’emplacement, pense-t-on d’un cimetière de pestiférés. La chapelle fut agrandie et restaurée au 18ième siècle et reconstruite en 1896, à une centaine de mètres de la chapelle originelle. Magnifique construction de style mosan, elle est entourée de plantations, de verdure et de fleurs.

L’église Saint Martin, située à côté du château, dans l’ancien cimetière, est un édifice néoclassique en pierre calcaire. La tour date de 1663. 

  • adresse Soy

L’église Saints-Laurent et Monon

L’église Saints-Laurent et Monon fut édifiée en 1846 dans un style néoclassique. La tour date de 1899 L’église fut incendiée en mars 1940 et restaurée en 1946.

  • adresse Erezée

L'église Saint-Michel

L’église Saint-Michel, située dans l’ancien cimetière, est un édifice de tradition classique en moellons de grès et pierre bleue. Elle fut construite en 1834-35, mais la tour est plus tardive (1864).

  • adresse Mormont